Qui suis-je?

Je m’appelle Charlotte, infirmière de profession, je suis maman de deux enfants nés en 2011 et 2013.

Durant ma première grossesse, la question du portage n’a été que vaguement envisagée : nous pensions utiliser un porte bébé tube artisanal qui m’avait été offert pour pouvoir profiter de promenades. Et nous avions acheté une super poussette !

Il était par ailleurs clair que je voulais répondre au maximum aux besoins de mon bébé, quitte à l’avoir souvent dans les bras.

Et je n’ai pas été déçue de ce côté-là : Lola est arrivée, avec son intense besoin de proximité, ses pleurs fréquents et son RGO...

La fatigue s’est vite installée, l’allaitement rapidement « foiré », mon moral et ma confiance en mes compétences de maman assez diminués...

J’ai alors cherché à retrouver mes bras en restant à proximité de mon bébé, et surtout à l’apaiser : le portage s’est avéré être une évidence.
Après avoir visionné des vidéos sur internet et intégré quelques notions de base, j’ai fais l’acquisition d’une écharpe Je Porte Mon Bébé® et, aussitôt reçue, j’y ai installé Lola. Elle avait environ 1 mois.

L’écharpe est devenue ma solution de secours, salvatrice : après une installation souvent chaotique, Lola s’y détendait et s’endormait de longues heures.
Même si de mon côté je ne me reposais pas forcément d’avantage, la voir ainsi, tout contre moi, apaisée, me ressourçait.

Puis, le temps a passé, les chaleurs d’été et le rythme de Lola installés, le portage semblait perdre de son intérêt.

Mais j’y avais pris goût : je maîtrisais de mieux en mieux le tissu et ses techniques, pratiquais d’autres nouages et positions, mais surtout, je découvrais peu à peu que le portage était bien plus que ce que j’avais imaginé et ce qui m’avais motivée :
Au-delà du côté pratique, il m’a offert une relation plus riche, faite de plus d’échanges avec Lola, basée sur plus d’écoute, d’observations, de ressenti, de respect, et d’amour.

Tant de moments privilégiés partagés, d’autant plus précieux que je reprenais le travail alors que Lola n’avait que 3 mois ½.

 

Puis les écharpes et porte-bébés se sont succédés, au fil de la croissance de Lola, nous permettant, à son papa et à moi, de partager plus de choses que nous aurions pu penser avec un bébé : des sorties, des balades, des vacances, des rendez-vous, des moments câlins lors de ses siestes, des jeux (sans parler des cheveux arrachés dans le cou, des vomitos dans le dos...)



C’est ainsi que le portage évolua au sein de notre famille, faisant partie intégrante de notre relation et notre quotidien, et qu’il s'est encore enrichi avec l’arrivée de notre deuxième bébé : un petit garçon tout sensible, aux besoins intenses...

 

Portage, allaitement long, cododo, éducation bienveillante... Tant d'autres aspects de la parentalité qui, bien qu'il n'y ait rien de figé ou de systématique, nous paraisssent naturels et à présent indispensables au bien-être de nos enfants.

 

Chaque famille trouve son chemin, petit-à-petit, à tâtons, et même si les pratiques de maternage diffèrent, qu'il n'y a pas de "bonne manière", j'espère que pour vous aussi, le portage est une belle aventure, et, si besoin, pouvoir vous y aider!

Qui est Bébé se porte bien?

Alors que je commençais à m’intéresser à d’autres moyens de portage et plus largement, au maternage proximal, je cherchais parallèlement à partager mes intérêts avec d’autres parents, à me rapprocher d’une association, d’une référence, d’un lieu de rencontre : RIEN.

Peu ou pas d’écharpes ou porte-bébés croisés en ville, pas de monitrice de portage dans le département ni association prônant le maternage...

Tout en déplorant l’absence de monitrice dans mon département, l’idée d’être moi-même formée afin de transmettre le portage cheminait.

​C’est ainsi qu’est née l’association Bébé se porte bien, avec l’ambition de faire découvrir les bienfaits du portage, de faire connaître et étendre cette pratique, d’y initier (futurs) parents et professionnels de la petite enfance, de leur enseigner techniques et astuces, tout en favorisant les échanges et rencontres autour d’un même intérêt, le bien-être de nos bébés.

C'est donc une association à but non lucratif, qui ne demande pas d'adhésion ni cotisations. Les prestations qu'elle propose peuvent être gratuites ou payantes, les fonds récoltés servant à rembourses les frais de déplacement, de formation continue, à acheter ou renouveler le matériel (porte-bébés, poupons, etc...), à diffuser les informations et communiquer (affiches, plaquettes,...).

Formée de juin à septembre 2012 à l’AFPB (Association Française de Portage des Bébés) et JPMBB (l’Ecole à porter-Je Porte Mon Bébé), je me suis rapprochée d’une association d’entraide à l’allaitement de ma ville (Maman Entraide Allaitement 82), j’ai rencontré des parents et professionnels intéressés et motivés.

A mesure qu’un réseau se créé, j’espère à présent pouvoir transmettre cette passion, afin que d’autres puissent vivre cette jolie aventure humaine.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux!

Copyright 2015 Bébé se porte bien. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now