Copyright 2015 Bébé se porte bien. 

Buzzidil (nouvelle génération)

Ce porte-bébé préformé existe depuis quelques années (2010), mais a vu sa popularité exploser il y a environ 1 an. Je rédige aujourd’hui mon avis car j’ai fraîchement reçu la dernière version (déc. 2013).

Cette petite marque autrichienne, créée par une maman couseuse et porteuse, propose des porte-bébés de la famille des préformés, un peu différents de ce que l’on  a l’habitude de voir (comme les marques Ergobaby ou Manduca), qui pourrait faire penser à l’originalité de l’Emeibaby !

 

Car sa spécificité, son atout, c’est son évolutivité !

Zéro nouage (comme tous les préformés), bretelles et ceinture rembourrées à clips, tablier en tissu d’écharpe (de la marque Girasol), réglable en largeur et en hauteur grâce à des cordons.

 

 

Il existe en 3 tailles (indications provenant du site du fabricant):

 

  • Mini/bébé, utilisable dès les premières semaines et jusqu’à environ 18 mois (56-86cm)

  • Standard, le plus répandu, dont il est question ici, utilisable de 3 à 36 mois environ (62/68-98/104cm)

  • XL, pour les grands bébés de 8-10 à 48 mois (74/80-110cm)

Très esthétiques, notamment par les motifs variés qui ornent la capuche, fabriqués en éditions limitées et même en conversions personnalisées!

 

De quoi ravir les « collectionneuses » !

Je détaille donc un peu la « mécanique » :

 

Les bretelles sont rembourrées, et peuvent se positionner à différents endroits : au niveau de la ceinture (c’est la nouveauté de cette nouvelle version) pour porter un petit bébé, ou bien au niveau du tablier lorsqu’on porte un grand bébé/bambin.

Elles peuvent donc aussi être croisées ou non, ce qui en fait un porte-bébé assez modulable, contrairement aux préformés « classiques », qui peut rappeler les possibilités offertes par un mei-taï.

En pratique :

 

 

J’ai commencé à l’utiliser alors que mon bébé avait 4 mois, l’âge conseillé pour débuter avec le modèle standard. J’ai été un peu déçue : mon bébé n’était pas spécialement un petit gabarit, mais il « flottait » un peu dedans, pas assez soutenu en haut du dos, malgré que tous les réglages soient au minimum (je suis un petit gabarit en plus). Par ailleurs, l’écartement des jambes était presque forcé (bébé assez raide tout de même je précise).

J’aurais alors préconisé une utilisation en appoint, pas avant 4 mois,  je n’étais pas à l’aise lorsque mon bébé s’assoupissait et entamait sa sieste dans le Buzzidil, trop « avachi » à mon goût.

Mais le fait que,  sur cette nouvelle version, les bretelles se clipsent au niveau de la ceinture change beaucoup de choses ! (photos comparant ancienne et nouvelle génération en fin d'article)

 

Bébé est bien plus maintenu par sa base, la position est plus physiologique, le dos plus arrondi, les jambes plus fléchies, et on obtient un meilleur corps à corps avec le porteur ! Du coup, pour un petit gabarit comme moi, le porte-bébé est plus confortable !

 

Les bretelles qui avaient tendance à me gêner au niveau des aisselles en portant au dos (car obligée de serrer  à fond, cela m’appuyait) n’ont plus cet inconvénient, ou moins.

Mon bébé a maintenant 11 mois, il a donc forcément bien grandit et les réglages ne sont plus les mêmes, mais il reste plutôt menu pour son âge. Puis, les tests avec le poupon taille 3 mois, puis avec des bébés de 4 mois en atelier se sont avérés très satisfaisants, ce qui me réconcilie avec ce porte-bébé !

Autre amélioration, la ceinture large qui avait tendance à plisser sur le précédent modèle est plus confortable également, puisque le poids du bébé y est moins présent, plus réparti sur les épaules du porteur grâce aux attaches encore une fois judicieusement situées.

 

Il est d’ailleurs possible de ne pas utiliser cette ceinture puisque ce sont les bretelles qui portent le poids de la base ! Très pratique, notamment lorsqu’on porte l’aîné et qu’on est enceinte !

 

 

En parlant d’aîné justement, comment est-il avec un bambin ?

Mon 1er Buzzidil,  testé avec ma fille qui avait 2 ans, était très confortable, elle avait encore de la marge.

 

Aujourd’hui, à bientôt 3 ans, elle est encore bien à l’aise dans le Buzzidil nouvelle génération. (photos à venir, pas eu le temps d'en prendre, il est déjà parti en location...!)

Je ne pense pas que l’on puisse le comparer à un vrai « Toddler », il faudrait pour cela plutôt opter pour le modèle XL, mais le papa l’a aussi testé et approuvé, il l’a préféré au Tula !

Meilleur corps à corps, meilleur maintien, bretelles et ceintures très confortables avec 14kg de fifille sur le dos...

Alors c’est réellement une agréable surprise pour moi qui était restée dubitative malgré les très bons avis qui circulaient sur la version précédente.

 

Un super porte-bébé évolutif, physiologique, à conseiller sans hésiter pour les réfractaires aux nouages ! Et son prix courant de 135€, qui peut paraître élevé au premier abord, se justifie et sera vite amorti!

Le Buzzidil est disponible à la location!

Ancienne génération : les bretelles se clipsent sur la partie haute de la ceinture, sur les côtés du tablier.

Nouvelle génération : les bretelles se clipsent sur le milieu de la ceinture, sous le tablier (donc sous la base du bébé).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now