Copyright 2015 Bébé se porte bien. 

L'Evolu'bulle de Néobulle

L’Evolu’bulle est le porte-bébé de la marque française Néobulle, déjà présentée ici. De la famille des mei-taï, il n’est pas nouveau puisqu’il est sorti en octobre 2012, mais c’est ici la dernière version (janvier 2014) qui est passée au crible.

Présenté comme très évolutif, de la naissance à 3-4 ans (ou de 3.5 à 15kg), il est actuellement disponible en 3 coloris (anis, parme et anthracite).

100% coton (sergé croisé) certifié okotex 100, de fabrication 100% française, il faut débourser 130€ pour une acquisition neuve, soit assez cher pour un mei-taï (on trouve généralement les porte-bébés de cette catégorie autour de 80-100€).

Livré avec un sac de transport tout à fait bienvenu, la notice illustrée a été mise à jours récemment (ajout des positions nouveau-né et hanche) avec cette dernière version.

Les modifications de la structure sont mentionnées comme suit sur le site de la marque : « ceinture et pressions renforcées, nouvelles fermetures éclair, dimensions ajustées, coutures simplifiées. »

Détaillons sa structure, pas des plus simple, unique en son genre :

La ceinture et les bretelles sont à nouer, rembourrées. La ceinture est épaisse, le rembourrage assez court (60cm contre 80 pour le Mysol par ex.) pour être adapté aux petits gabarits. Les bretelles plutôt fines sur la partie rembourrée, moyennement larges, sont déployables, et très longues (2,10m).

  • Le tablier se règle en largeur : en haut par un cordon, et sur sa base par un système de pressions, très stable (modifié il semblerait car avaient tendance à « sauter » sur la version précédente).

On a donc 3 « largeurs » : 

16cm à la largeur minimale

(10cm pour le Babycarrier, 12 pour le Mysol)

30cm en largeur intermédiaire

45cm au maximum (le Tula toddler mesure 46cm!)

  • Puis en hauteur par 2 systèmes distincts : au plus court, cordons serrés au maximum, le tablier mesure 30cm. La notice mentionne qu’on peut encore diminuer la hauteur en tournant la ceinture sur elle-même avec un petit bébé.

En hauteur intermédiaire, cordons lâchés, on peut utiliser la capuche ou la laisser enroulée. Il mesure alors 40cm (presque la hauteur maxi du BBC et Mysol !).

En hauteur maximale, obtenue en zippant la capuche aux bretelles, on arrive à une hauteur étonnante de 55cm!

Et dans les faits ?

 

Reçu déployé, il m’a d’abord semblé immense, digne d’un toddler !! Et en même temps très léger et fin.

 

J’avais déjà testé ce porte-bébé quelques mois auparavant, dans une ancienne version, et il ne m’avait pas fait cette impression. Mon bébé avait 8 mois, il était certes, large, mais la hauteur du tablier, à son réglage intermédiaire, ne semblait pas promettre une telle évolutivité. Il semblerait donc bien que les dimensions soient bien plus généreuses.

En pratique donc, j’ai pu tester l’Evolu’bulle d’abord avec mon fils, 12 mois, un bébé plutôt menu : les réglages « intermédiaires » se sont révélés amplement suffisants, autant en largeur qu’en hauteur, laissant donc une marge confortable pour un bambin.

Comme sur tous les porte-bébés qui utilisent ce système, les cordons ont tendance à glisser lors du serrage. On peut anticiper en serrant d’avantage avant la mise en place, ou bien bloquer par un noeud.

 

Les bretelles qui me semblaient peu épaisses se sont avérées confortables sur une longue durée, en tout cas avec les tout juste 9 kg de mon bébé.

 

Avec lui, je n’ai pas systématiquement déployé sous la base, et l’installation est restée stable.

En revanche, avec mon aînée de presque 3 ans (14kg – 95cm), les bretelles mixtes s’avèrent très appréciables pour un meilleur soutien de la base. Mais pas [encore] indispensables pour élargir l’assise!

Comme dit plus haut, la largeur de cette dernière n’a rien à envier aux porte-bébés dits « toddler » !

Et côté hauteur, sans forcer, on arrive à bien remonter le tablier jusqu’à la nuque (chose qui ne m’est pas aisée avec le Tula toddler par exemple).

Par contre, on n’a plus l’usage de la capuche, mais nous manque-t-elle ?

Par ailleurs, j’avoue que sur un long moment, mes épaules me rappellent que le rembourrage est plutôt fin. A part ce point, je retrouve le confort de mes porte-bébés préférés et indétrônables, mes chers Ptitsy Moloko et ToutContreMoi (made by mamans couseuses pro !)

Ici, on approuve donc la mention « jusqu’à 3-4 ans et 15kg ! ».

 

En revanche, qu’en est-il pour « dès la naissance » ? A vrai dire, j’ai eu l’occasion de le tester avec un petit bébé de 1 mois, et même en réglant la structure au minimum, il reste encore bien grand, et à mon sens pas vraiment utilisable si tôt…

 

En atelier, j'observe qu'il convient dès 3-4 mois (selon le gabarit), mais à condition d'en peaufiner l'ajustement, en renforçant le maintien grâceaux bretelles déployables (façon double hamac) et en enroulant la ceinture pour diminuer la hauteur comme indiqué sur la notice.

Facile pour un porteur averti, peut-être moins pour un novice.

Pour conclure, l'Evolu'bulle saura sans aucun doute satisfaire des jeunes parents qui ont les moyens d’investir dans un porte-bébé évolutif et polyvalent. Un prix élevé, soit, mais justifié par une belle longévité, modularité, et un confortable pour plusieurs mois/années!

L'Evolu'bulle est disponible à la location!

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now