Le mei-taï LLA

Mon test arrive un peu « en retard », puisque bon nombre de collègues monitrices l’ont essayé dès sa sortie en juillet 2012, et donné leur avis !Mais envisageant d’en faire l’acquisition, j’ai évité de les lire pour ne pas être influencée !

Tout d’abord une présentation rapide de la marque Ling ling d’amour, que j’affectionne :


Marque française, sa créatrice vit en Chine où sont fabriqués les produits, dans un souci de respect de l'environnement et de l'humain, de façon éthique : pas de travail des enfants ni travail forcé, salaire et horaires corrects...
Elle propose des écharpes, des slings, des sacs « fourre-tout », et depuis peu, un mei-tai.
Les couleurs (unies) sont modernes, variées (coloris pastels, flashy ou plus sobres), le tissu en sergé croisé est 100% coton bio, labellisé GOTS et soumis à la réglementation REACH (sans substances chimiques toxiques). Il est agréablement doux et souple même neuf, on en oublierait presque le premier trempage et lavage !


Je possédais déjà des écharpes et un sling, que je présente en atelier et conseille aux parents qui recherchent un moyen de portage ayant un bon rapport qualité/prix.

Venons-en au fait :


Ce mei-tai est recommandé de 4 mois (6kg) à 3 ans (maxi 15kg). Sa structure est comparable au BabyCarrier de Storchenwiege. Le tissu, identique à celui des écharpes et slings, est d'emblée très agréable! La notice, sous forme de petit livret, récapitule l'essentiel de l'utilisation, et est complétée au besoin par des vidéos sur le site.

La ceinture est assez large, fermée par un clip (fameuse boucle à 3 points, impossible à ouvrir avec une main, mais sûre...). Peu rembourrée, elle reste souple mais assez épaisse pour être « efficace ». Elle convient à tous les gabarits (même si en ce moment je n'affiche pas vraiment une taille de guêpe...), contrairement par exemple à celle du BBC qui est trop large (les allemandes sont plus fortes que les chinoises?^^). Je ne sais en revanche pas trop quoi faire de la sangle qui pendouille...

L’assise est réglable en largeur par des boucles fixées sur la ceinture. Le système est plus facile à utiliser que celui du BBC. En revanche, l'assise réduite créé des gros plis sur la ceinture, j'ignore si cela est gênant en portant un petit bébé en ventral.

Le tablier est aussi réglable en hauteur, grâce à des cordons situés de part et d’autre, et peut-être encore augmenté en remontant le cale-tête rabattable. Ce dernier semble un peu imposant et rigide.

Les bretelles, rembourrées sur les 50 premiers centimètres, présentent un étonnant aspect cartonné. J’ai presque eu peur de les abîmer par le passage des bretelles en finition poitrine ! Est-ce dû à l’état neuf ? Elles vont probablement s’assouplir, mais elles ne sont tout de même très confortables à l’usage !

  • Essai :

Mon cobaye est âgé de 18 mois, d’un gabarit « standard » et d’environ 11,5kg.

Le tablier monte suffisamment haut pour qu’il soit, je pense, confortable jusqu’à 2 ans, et sans doute encore au-delà. La limite peut se situer dans la largeur de l'assise qui pourra s’avérer trop étroite (comme pour beaucoup d'autres mei-tai). Mais à ce moment-là, les genoux du bambin peuvent être remontés grâce au passage des bretelles à ce niveau. D’ailleurs, je regrette un peu que les pans soient fins et étroits car ils donnent l’impression de scier les cuisses de l’enfant. Le rembourrage des bretelles arrive tout juste au creux des genoux de ma fille lorsque c'est moi qui la porte, mais pas avec son papa (qui porte plus bas).

Sinon, la finesse du tissu confère de suite une facilité à obtenir une bonne position physiologique. On peut, pour l'améliorer encore avec un grand bébé/bambin, serrer un peu les cordons, non pas dans le but de réduire la hauteur du tablier, mais pour remonter les genoux (merci Julie - SurMonVentre pour l'astuce!). Par contre, il faut se faire aider ou être très souple puisque si on les serre avant l'installation, ils ont tendance à glisser (avec 11,5kg tout de même!)

Concernant le cale-tête, il ne m’a pas gênée lors de mon utilisation, mais il s’avère impossible (ou très balèze !) de le rabattre une fois le bébé installé au dos. Quel intérêt, me direz-vous, avec un grand bébé? J'aurais tout de même aimé le rabattre lorsque ma fille a sorti les bras, pour qu'elle soit plus à l'aise. Cependant, il n'est pas non plus plaquant, et le souci ne se posera pas avec un petit porté devant!

Enceinte, je l’ai donc seulement testé en postage dos, en fermant la ceinture sous la poitrine et en terminant par une finition dans les bretelles (c’est de toute façon la finition que j’utilise classiquement en mei-tai).
J’ai été agréablement surprise par la facilité d’utilisation et le confort (je suis plutôt difficile en ce moment !), sur un portage d’une 20aine de minutes.

Cependant, il faut veiller à bien « coincer » la ceinture sous les fesses de bébé en repassant les bretelles par dessus, sous peine que le poids du (grand) bébé ne la détende ou la vrille sur elle-même : le bébé descend donc, et elle ne soutient plus la base.

Il faut aussi penser à la bloquer grâce à la boucle. Ainsi, elle reste stable et ne se desserre pas.

Sinon, lors de mes tests, le mei-tai n’a pas bougé, mise à part un petit resserrage de temps en temps au niveau des bretelles, le corps à corps et la hauteur de portage sont restés identiques au moment de l’installation.

Pour un prix de 59,90€, très abordable pour un mei-tai, on peut, je pense, l’acheter ou le conseiller sans hésiter !

Ce n’est certainement pas le plus polyvalent de sa catégorie, mais suffisant pour une utilisation de 4 mois à 2 ans au moins, avec un excellent rapport qualité/prix!

Mon avis reste donc le même concernant les produits Ling ling d'amour : j'adore! Légers, des coloris pour tous les goûts, très abordables... Bref, je suis impatiente de le tester avec un plus petit bébé!

Le Mei-taï LLA est disponible à la location!

Copyright 2015 Bébé se porte bien. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now